La goutte de pluie

Publié le par Anne Loison

« Un poeme de Supervielle, de la Fable du monde, où le « Dieu » nommé n’est pas le Dieu chrétien du tout, c’est un Dieu humain, qui n’a rien de tout puissant ! Ce n’est pas un poeme de l’espoir, ce n’est peut-etre pas un poeme a envoyer, on ne sait jamais. Tant que, comme ce « Dieu » de Supervielle, certains sur terre essaient de chercher une goutte de pluie la mer, 4 amis dans le blanc et la montagne, il restera de la vie, de la force, de l’espoir pour les hommes. Meme si la mort est plus forte que la bonne volonté."

 

La goutte de pluie

(Dieu parle)

Je cherche une goutte de pluie
Qui vient de tomber dans la mer.
Dans sa rapide verticale
Elle luisait plus que les autres
Car seule entre les autres gouttes
Elle eut la force de comprendre
Que, très douce dans l’eau salée,
Elle allait se perdre à jamais.
Alors je cherche dans la mer
Et sur les vagues, alertées,
Je cherche pour faire plaisir
A ce fragile souvenir
Dont je suis le seul dépositaire.
Mais j’ai beau faire, il est des choses
Où Dieu même ne peut plus rien
Malgré sa bonne volonté
Et l’assistance sans paroles
Du ciel, des vagues et de l’air.
 

Publié dans Témoignages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article