Une sépulture à 4800 m. d'altitude

Publié le par Familles Cieslar, Moreau, Perrissin, Villedieu

Une expédition conduite par le guide chamoniard, Jean Coudray, a retrouvé deux des corps au pied du Ganesh Himal.
Jean Coudray, qui anime la formation des guides népalais dans le cadre de l'association Yves Pollet-Villard, a mis à profit sa présence à Katmandou pour monter une expédition de recherche avec huit guides népalais du NMIA (Nepal Mountaineering Instructors Association) et une petite équipe de soutien logistique. Les recherches ont été effectuées du 29 juin au 10 juillet.  
Des informations fantaisistes ont été publiées rapidement par l'Agence France-Presse, sur la bases d'informations non vérifiées, fournies par le correspondant local de l'AFP dont le niveau d'incompétence est étonnant pour une institution aussi sérieuse que l'AFP.(C'est ce même correspondant qui avait déjà alimenté les médias en informations erronées en Novembre 2006).
 
Voici le témoignage de Jean Coudray :
"Deux corps ont été retrouvés sur le versant népalais du Ganesh Himal. On les a retrouvés à un endroit totalement différent de ce qui était prévu, ce qui nous laisse penser que les quatre victimes ont dû devisser très près du sommet et que les autres corps sont dans le même secteur, mais sous des quantités de neige et de glace, car c'est un cône d'avalanche. Compte tenu de leur équipement, ils étaient sans doute exposés à des conditions de froid, de vent et de mauvais temps. Les corps étaient en mauvais état, après une chute de plus de 1.000 mètres, et il n'a pas été possible de les identifier."
Jean Coudray insiste sur le rôle important joué par les guides et sherpas népalais pour la découverte des corps et leur sépulture. Comme il avait été souhaité par les familles, les corps ont été enterrés sur le site dans un sarcophage de pierres au-dessus duquel a été construit un chorten (monument népalais en pierres). Une plaque a été scellée en mémoire de nos quatre fils, frères et amis.
 
Désormais nous savons que les quatre amis reposent ensemble, certains sous les rochers, d'autres sous la glace, au pied de cette montagne où ils ont vécu leur passion.
 
Les familles expriment leur profonde reconnaissance à Jean Coudray, qui a dirigé bénévolement cette expédition de recherche, ainsi qu'aux guides et sherpas népalais qui ont fait un travail remarquable dans des conditions difficiles et dangereuses.
 
Cette expédition a été financée par l'association "Revenir du Népal". Les familles remercient chaleureusement tous les donateurs qui ont contribué à ce financement et tous ceux qui les ont soutenues et qui continuent à les soutenir dans cette épreuve. 







Publié dans dernières nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article